De l'urgence de repense l'habitat


09 Jan
09Jan

de l'urgence de repenser l'habitat

Repenser nos habitats est crucial et urgent, puisque le secteur de la construction consomme plus de 40% de la production énergétique mondiale et est responsable d’environ 30% des émissions de gaz à effet de serre.

Aujourd’hui, le béton est utilisé de manière quasiment systématique pour toutes les étapes de la maison (fondations, murs, toits etc.), alors qu’il est énergivore et souvent très peu adapté au climat. Par exemple, dans les pays tropicaux, les maisons en parpaings sont des vrais fours et se dégradent rapidement à cause de l’humidité. Alors que les maisons en terre sont bien plus agréables et durables si elles sont bien construites et entretenues.

Dans les pays froids, les éco-constructeurs mettent l’accent sur l’isolation. Les maisons GREB (ossature bois et isolées avec des bottes de paille) résistent très bien aux hivers à -30° !


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.